L’empereur japonais s’est rendu à Fukushima

Exactement deux mois après le séisme, et le tsunami à l’origine de l’accident nucléaire, l’empereur du Japon a pour la première fois rendu visite aux réfugiés dans la préfecture  de Fukushima.

Akihito, empereur et et emblème de l’unité du peuple japonais, et son épouse, l’impératrice Michiko se sont rendu dans un centre d’évacuation près de la ville de Fukushima, à quelque 60 km de la centrale Fukushima Daiichi (Fukushima N°1).

Ce déplacement avait pour but d’apporter un peu de réconfort aux réfugiés qui ont dû quitter leurs maisons situées à proximité des réacteurs à cause des fuites radioactives.

Auparavant, Akihito et l’impératrice avaient déjà fait d’autres déplacements dans d’autres régions pour se rendre au chevet des habitants touchés par le séisme de magnitude 9 et le tsunami géant qui ont dévasté le nord-est de l’archipel le 11 mars, faisant 14.949 morts et 9.880 disparus selon le plus récent bilan officiel.

Mais cette visite ci était spéciale car il s’agissait de leur première visite aux victimes directes de l’accident nucléaire qui a provoqué à lui seul l’évacuation de 85.000 personnes vivant dans les environs.

Au total, sinistrés compris, près de 100.000 habitants de la préfecture de Fukushima sont actuellement contraints de loger hors de chez eux, dont 60.000 dans des refuges comme des écoles ou des gymnases.

les autorités continuent d’être préoccupées par les fuites radioactives qui continuent de s’échapper de la centrale, même si les doses sont nettement moins élevées qu’à la mi-mars.

Une zone de 20 km de rayon autour du site nucléaire est interdite à la population.

Tokyo Electric Power (Tepco), l’opérateur de la centrale accidentée, a pour l’instant promis de verser un acompte d’un million de yens (8.500 euros) par foyer évacué.

Les indemnisations finales, que le gouvernement va également devoir financer, seront néanmoins plus élevées et concerneront une population plus vaste, en particulier les agriculteurs de la région dont les produits ont été interdits à cause de la radioactivité.

Laisser un commentaire