Judas: Gaga trahit nos attentes

Lady Gaga avait excité l’impatience de ses fans en diffusant les informations du clip de Judas au compte goutte. Mais a trop vouloir exaspérer les espoirs de ses admirateurs, ont fini par les décevoir. Le clip n’est finalement pas très audacieux et s’il est provoquant dans la forme, il ne l’est guère dans le fond.

La chorégraphe de Lady Gaga, Laurieann Gibson avait annoncé un spot “révolutionnaire”,  propre à choquer “le monde entier”. La chanson avait déjà suscité la polémique. Laday Gaga fait plutôt dans la facilité: elle sait très bien que tout ce qui concerne la subversion religieuse a systématiquement tendance à attiser la fureur de la foule. Le clip promettait de faire enfler le débat et la curiosité à son égard était à son comble, jusque hier. finalement, il n’a pas provoqué la tempête attendue.

Les chorégraphies semblent inlassablement déclinées des clips précédents. Elles font leur petit effet, certes, mais ne révolutionnent plus l’esthétique de la danse Gaga. Les allégories religieuses sont transposées dans un monde de bikers en blousons de cuir noir, c’est la seule audace.

La star décrivait ainsi son clip sur la chaîne MSNBC quelques heures avant qu’il ne soit diffusé sur le Net : « Esthétiquement, je voulais dépeindre cette histoire comme dans un film de Fellini façon bikers où les apôtres sont des révolutionnaires des temps modernes. J’incarne Marie-Madeleine les conduisant à la ville pour rencontrer Jésus. […] Le clip est plus destiné à célébrer la foi que la contester. »

Beau clip, c’est indéniable, mais il faut plus qu’un univers esthétique soigné pour emballer les fans de Lady Gaga. La chanteuse aurait-elle épuisé ses sources d’inspiration?

Laisser un commentaire