ça cancanne du coté de Cannes

C’est ce jeudi 14 avril 2011 que va être révélée la vingtaine de films en compétition. Rumeurs et bruits de couloir prétendent que parmi les sélectionnés figurent Lars Von Trier, Nani Moretti, les frères Dardenne ou encore Marjan Satrapi, Mathieu Kassovitz ou Roschy Zem. Pour tromper le suspense, parlons de ceux dont nous connaissons déjà la participation.

C’est Faye Dunaway qui fait l’affiche du festival parce qu’elle représente un « Modèle de sophistication et de grâce intemporelle » et l’incarnation d’un rêve de cinéma selon les organisateurs du festival. La photo a été prise par le new-yorkais Jerry Schatzberg en 1970. La grande actrice verra la copie restaurée du film dans lequel elle tient le premier rôle présentée au festival, près de 40 ans après sa sortie.

Actrice, chanteuse et réalisatrice de tout juste 28 ans, Mélanie Laurent succède à Kristin Scott-Thomas et s’est vu attribuer le rôle honorable de maîtresse de cérémonie. Elle ouvre le festival le 11 mai et fera la clôture le 22 mai, devenant une véritable habituée de la croisette.

La première dame de France défilera en robe de soirée sur le tapis rouge en tant que comédienne débutante : Carla Bruni-Sarkozy joue en effet le rôle d’une guide dans Midnight in Paris, le dernier film de Woody Allen, qui n’est d’ailleurs ni plus ni moins que sa 41ième réalisation.

C’est à Robert de Niro qu’échoit le rôle de président du jury pour cette 64ième édition. Star, comédien, réalisateur et patron du Festival new-yorkais de Tribeca, il n’est pas un habitué des fauteuils de juré. C’est la huitième fois que Robert de Niro arpente la croisette pour le festival. C’est pour Taxi Driver en 1976 qu’il était venu la première fois.

Nous savons déjà que Bernardo Bertolucci recevra la première Palme d’honneur lors de la cérémonie d’ouverture. Il inaugure cette distinction désormais décernée chaque année à une cinéaste qui fait autorité mais n’a jamais été récompensé du précieux trophée.

Le 17 mai, le festival rendra hommage à Jean-Paul Belmondo, grand talent du cinéma français. Jean Rochefort, Claud Rich ou encore Jean-Pierre Marielle seront présents pour saluer la carrière de leur ami.

Enfin, c’est Emir Kusturica qui a été choisi pour présider le jury de la sélection parallèle « Un certain regard ». Rappelons que le réalisateur a décroché la palme d’or à deux reprises pour Papa est voyage d’affaires (1985) et le très controversé Underground (1995).

Laisser un commentaire