Yannick Noah contre Phinéas

Le tennisman chanteur de reggae patrimonial Yannick Noah aurait déposé plainte après la découverte, vendredi soir avant un concert, de menaces de mort racistes gravées sur une table à l’entrée de la salle de spectacle à Roanne (Loire) où il était programmé. La star de la raquette est venue porter plainte en personne à l’hôtel de police de la ville avant le début de son concert, qui s’est déroulé sans incident.

Les tags nazis peinturlurés sur la table à l’entrée du Scarabée, visant Yannick Noah, Jamel Debbouze et toute la communauté turque de la ville, étaient signés Phinéas. Ce pseudonyme, rituellement utilisé par les groupuscules néonazis américains en référence supposée à un passage de l’Ancien Testament, plusieurs fois signalé cette saison dans la ville en signature de proférations racistes, antiturcs musulmans et antijuifs, était déjà apparu à deux reprises en 2004 pour revendiquer une agression raciste à Lyon et la profanation du cimetière juif local de la Mouche.

Laisser un commentaire