Le nord-est du Japon à nouveau frappé par un puissant séisme

Un puissant séisme de magnitude 7,1 a ébranlé le nord-est du Japon lundi un mois jour pour jour après le tremblement de terre et le tsunami dévastateurs du 11 mars qui ont endommagé la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. 

Un avis d’alerte au tsunami avec des vagues d’un mètre qui avait été émis a été levé, rapporte la télévision japonaise.

Le séisme s’est produit à 13 km de profondeur, selon l’Institut américain de veille géologique (USGS). Son épicentre se situait à 38 km à l’ouest de la ville d’Iwaki et 80 km au sud de Fukushima.

Aucune irrégularité n’a été constatée dans la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, a fait savoir son exploitant, Tokyo Electric Power Co (Tepco). Les techniciens qui travaillaient à l’extérieur de la centrale ont été évacués.

Les opérations de refroidissement dans les réacteurs n°1, n°2 et n°3 ont été suspendues pendant 50 minutes, a indiqué l’agence japonaise de sûreté nucléaire, assurant que l’interruption n’aurait pas d’impact sur la sécurité.

Selon des témoins, des immeubles ont tremblé à Tokyo, la capitale.

Le séisme de magnitude 9 du 11 mars avait été suivi d’un tsunami d’au moins dix mètres de haut. La catastrophe a fait 28.000 morts et disparus. Une forte réplique sismique avait touché la même région jeudi dernier provoquant là aussi un bref avis d’alerte au tsunami.

 

Une réponse à Le nord-est du Japon à nouveau frappé par un puissant séisme

Laisser un commentaire