L’Australie enfin à la rescousse du Koala

L’Australie, a visiblement décidé de prendre en considération son patrimoine naturel. Après l’annonce de 300 millions d’euros pour sauver la Grande barrière de Corail, c’est au tour du Koala de profiter d’un programme d’aide. Il est vrai, qu’une trentaine de millions d’euros ne seront pas de trop pour sauver la population de koalas, qui décline dramatiquement.

Pour protéger la population de koalas de Nouvelle-Galles du Sud, un plan de conservation a été mis en route pour sauver les 43 000 de ces marsupiaux, qui restent dans ce vaste pays-continent. Il convient de se rappeler, qu’avant l’arrivée des premiers colons britanniques en 1788, leur nombre était estimé à plus de 10 millions.

Ces adorables marsupiaux sont victimes du changement climatique, de la perte de leur habitat, des attaques de chiens, des accidents de voiture, des incendies de forêt et de maladies. L’Etat qualifie l’espèce de « vulnérable« , et elle a même totalement disparu de certaines régions australiennes.

Les mesures d’urgence vont donc, d’une part protéger et sanctuariser des milliers d’hectares pour préserver l’habitat naturel de l’animal. D’autre part, les fonds seront aussi consacrés à la lutte contre certaines maladies, qui ravagent les populations, tout particulièrement la chlamydia, maladie sexuellement transmissible, qui provoque la cécité, l’infertilité et la mort. A l’occasion, un nouvel hôpital destiné à soigner les animaux malades pourrait être créé. Des routes dangereuses vont être aménagées, et un téléphone vert sera mis en place pour signaler les marsupiaux ayant besoin d’aide.

Tout ceci apparaît comme un minimum pour protéger ce qui représente un animal emblématique du pays. Ce qui fait dire à Gladys Berejiklian, Première ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, « les koalas sont un trésor national« . Sur Twitter, elle se félicite d’avoir « lancé le plus important plan jamais conçu pour protéger les koalas en Nouvelle-Galles du Sud« .

Crédit photo : bart tanz

 »

Laisser un commentaire