Surprise ! Vladimir Poutine va nommer Dimitri Medvedev Premier ministre

C’est plus qu’un air de déjà vu, c’est un véritable numéro de duettiste bien rodé et parfaitement orchestré. Vladimir Poutine, qui a prêté ce lundi serment pour son quatrième mandat à la présidence de Russie, va proposer au poste de Premier ministre, un certain Dimitri Medvedev. Vous avez bien entendu, celui qui occupait déjà ce poste depuis mai 2012, et qui a lui-même été président de 2008 à 2012.

Comme, il n’y aura pas de contestation, cette proposition devrait être acceptée par la Douma, la chambre basse du Parlement, et donc nous allons retrouver notre célèbre duo qui va continuer sa prestation et le spectacle continue.

Pourtant, on se rappelle que son mandat présidentiel, avec comme Premier ministre Vladimir Poutine, n’avait pas vraiment convaincu les foules. Particulièrement impopulaire, il était loin de tenir la distance, et il a vite montré ses limites.

Cependant, il a gardé une qualité essentiel aux yeux du nouveau « tsar », il est resté fidèle et surtout, il n’a pas fait de l’ombre à son mentor. Il a assumé pleinement son rôle, c’est-à-dire gardé la place chaude, sans faire de l’ombre à Vladimir Poutine, que la constitution a obligé à céder sa place pour une législature, avant de pouvoir de nouveau la récupérer.

Réélu en mars avec 76,7 % des voix, soit le score le plus élevé depuis son arrivée au pouvoir, Poutine s’est imposé plus que jamais comme l’homme fort d’une Russie, à qui il redonne une indéniable place d’importance dans le concert international. « Je ferai tout pour augmenter la puissance, la prospérité et la gloire de la Russie« , a-t-il assuré, devant les députés, les sénateurs et des personnalités du monde culturel russe réunis au Kremlin.

Pas sûr, que la prospérité et la puissance de la Russie soient concrètement partagées par tous les Russes, mais par contre, il reste un bout de gloire ressenti à vivre dans un pays dont on imagine être redevenu le centre du monde, pour le meilleur et pour le pire.

En attendant, une fois paré de son fidèle serviteur, Vladimir Poutine pourra de nouveau régner sur la Russie, surtout que ses opposants sont la plupart du temps arrêtés ou empêchés d’agir politiquement.

Crédit photo : thierry ehrmann

 

 

.

Laisser un commentaire