Football : Pep Guardiola fait taire les sceptiques en devenant champion d’Angleterre

Manchester City, est devenu champion d’Angleterre, après un exercice parfaitement maîtrisé par la formation de Pep Guardiola. Celui-ci, peut savourer son triomphe, il a réussi à s’imposer et forcer les sceptiques à admettre la qualité et l’efficacité de sa conception après une première année, plutôt décevante.

Cette réussite prend même la forme d’une écrasante domination, qui n’est pas sans rappeler celle du rival mancunien en 2001 ou Everton en 1985. Certains, évoqueront aussi les « Invincibles » d’Arsenal de 2003-2004.

Les chiffres sont éloquents, et les records sont tombés un à un. City, est premier au nombre de buts marqués (93), buts concédés (25), tirs cadrés (234), tirs (447), passes (24,193), passes réussies (21,473) et bien d’autres. Tout y passe ou presque, mais tous ces chiffres ne doivent pas faire oublier tout simplement le plaisir de voir cette équipe toujours jouer vers l’avant. Son jeu de passes redoublés en fait sans le moindre doute, un très beau champion d’Angleterre.

Pep Guardiola peut, être fier de son ouvrage. Il a réussi à maîtriser des paramètres du football anglais, et à l’intégrer dans sa propre approche du jeu. Il ne s’est pas complètement départi de son style, et il n’a pas adapté son football, mais a bousculé les choses et certaines pratiques du football anglais, comme Herbert Chapman, ou Arsène Wenger auparavant.

Tout ceci, avec un effectif presque identique à celui de l’année précédente, ce qui veut dire que Fernandinho, De Bruyne, Sterling par exemple, ont largement progressé sous la houlette de Guardiola. Il faut aussi noter, l’arrivée du portier Ederson l’été dernier, qui a bien aidé l’ensemble. Son aisance dans le jeu au pied, a offert une assise à son équipe et permis de combiner pour attirer l’adversaire.

Bien sûr, cette réussite a été possible aussi par les moyens mis en œuvre, mais l’opposition anglaise du championnat a elle aussi les moyens. Manchester United, est semble-t-il le club le plus riche au monde, tandis que Chelsea, Liverpool, et même Arsenal ne sont pas très loin derrière City.

Pep Guardiola, vient de prouver qu’il y a une vie après le « Barca ».

Crédit photo : Fith OP

 

Laisser un commentaire