Charles Aznavour a son étoile sur le fameux Walk of Fame

C’est une vraie reconnaissance de sa très grande popularité internationale que peu d’artistes français peuvent revendiquer. Charles Aznavour, a inauguré jeudi à Los Angeles une étoile à son nom, sur le célèbre Walk of Fame. C’est une grande fierté pour de très nombreux Français, mais aussi pour les Arméniens.

L’étoile du chanteur va briller très exactement au 6225 Hollywood Boulevard. Elle va venir compléter une bien belle liste de 2 617 autres artistes qui ont eu leurs astres incrustés dans le Walk of Fame, la promenade des célébrités de Los Angeles. Ce n’est certainement pas par hasard, si son étoile se situe pas loin de Little Armenia, le quartier arménien de la métropole californienne, où le chanteur est considéré comme une véritable icône.

Pour les Arméniens de ce quartier, c’est une aubaine, car les artistes arméniens reconnus ne sont pas légion. Dans la foule bien sûr, il y a  aussi beaucoup de Français qui sont venus voir le chanteur maintenant âgé de 93 ans.

Le reste tient d’un protocole bien rodé. Un podium accueille les intervenants, qui se succèdent pour chanter les louanges de Charles Aznavour. L’artiste, chanteur et acteur qui continue d’écrire et se produire à 93 ans est assis sur une chaise pliante, et il écoute patiemment, applaudit parfois.

Puis c’est à lui de prendre la parole dans un bon anglais, mais en gardant un terrible accent « frenchie », il explique simplement « je suis français et arménien, ce n’est pas possible de dissocier les deux. C’est fantastique d’avoir deux cultures différentes. Le français est ma langue de travail, mais ma langue de famille est l’arménien. Maintenant, je suis un peu aussi californien, car j’ai ma fille et mes petits-enfants ici. Je suis un grand-père américain ». Il se tient à disposition pour une séance de photos interminable pendant laquelle les passants tentent d’obtenir un cliché de l’artiste.

Ce n’est pas tous les jours, qu’un Français inscrit son nom sur le Walk of Fame. Ils sont 21 en tout, et la dernière remonte à 2009, il s’agissait de l’actrice Leslie Caron. Un retour sur la liste des 20 autres vous fera certainement découvrir des artistes peu connus chez nous et largement oubliés.

De son côté l’infatigable Charles Aznavour va se préparer pour une nouvelle tournée avec six dates en janvier et février 2018, et un concert parisien unique, à l’AccorHotels Arena (ex-Bercy), la plus grosse salle française dans laquelle il se sera jamais produit.

Impressionnant non ?

Crédit photo :

 

Laisser un commentaire