Le sacre du Réal Madrid, un classique pour le club, pas pour Zinedine Zidane
Le Réal de Madrid, vient de remporter son 33e titre de champion d’Espagne. Un titre certainement particulièrement important pour son entraîneur, qui entre un peu plus chaque jour dans l’histoire du club et du football.
Un titre national, est toujours important même si, comme le Réal, on a déjà un palmarès étoffé. Il est évident, que la pression est forte, que les enjeux dépassent largement le cadre strictement sportif et surtout, quand on veut rester le club phare de la ligua devant le Barca notamment. Ce titre met fin à une disette de 5 ans, durant laquelle le Real n’a plus été sacré champion d’Espagne.
Pen effet, pour l’entraineur français, ce titre le fait entrer dans des clubs très fermés. D’abord, c’est le premier entraîneur tricolore à décrocher un titre de Liga, à 44 ans. Ensuite, il devient un des rares ayant remporté ce titre en tant que joueur, puis entraîneur du Real Madrid. Avant, seuls cinq joueurs et entraineur l’on fait, Miguel Munoz, Luis Molowny, Jorge Valdano, Vicente Del Bosque, Bernd Schuster.
Au passage, il devient le deuxième meilleur bilan de champion d’Espagne de l’histoire du club, avec 93 unités. On le retrouve, entre le record de 100 points établis par José Mourinho en 2012, et devant l’Italien Fabio Capello, qui avait acquis 92 points lors du titre du Real en 1997.
Il faut aussi parler de la série de 40 matches sans défaite entre le 6 avril 2016 et le 15 janvier 2017. Cette performance, jamais réalisée auparavant en Espagne (le précédent record du Real était de 35 matches sans défaite) se traduit par ce bilan de 29 victoires, 6 nuls et 3 défaites en championnat.
Pour finir, Zinedine Zidane qui n’a que 44 ans, entre ainsi dans le club des entraîneurs français à avoir acquis un titre dans l’un des 5 grands championnats européens, hors France. Seuls Arsène Wenger, à Arsenal depuis 1996 (en 1998, 2002 et 2004) et Marcel Domingo avec l’Atlético (1970) avaient réussi cette performance.

Crédit photo : carmen 2037

 

 

Laisser un commentaire