États-Unis : 15 heures de discours pour un sénateur « filbuster »
15 heures ! Un sénateur américain a décidé de faire durer son discours dans l’hémicycle du Sénat des États-Unis. Il ne s’agit pas de battre un record, mais d’attirer l’attention, et de protester contre la nomination prochaine du juge conservateur Neil Gorsuch à la cour suprême.
Tout ceci est légal, car les règles du Sénat permettent au sénateur démocrate américain de l’Oregon Jeff Merkley, âgé de 60 ans d’évoquer les conséquences de la nomination de Neil Gorsuch sur la plus haute instance judiciaire des États-Unis. Personne ne peut lui couper la parole, mais il ne peut pas quitter son pupitre.
Ce n’est pas vraiment une première pour ce genre de pratique. De plus, ce type d’intervention s’apparente à ce l’on appelle « filibuster », c’est-à-dire utiliser toutes les possibilités légales pour faire traîner un vote. Il s’agit d’une technique d’obstruction qui permet à un seul sénateur de bloquer les débats pour par exemple empêcher la programmation d’un vote.
Cependant, dans les faits, Jeff Merkley a bien calculé son coup, car il ne bloque rien. Il a surtout parlé de nuit, et parce que le premier vote de procédure sur Neil Gorsuch a déjà été fixé pour jeudi matin, un ordre du jour irrévocable. Dans ce cas précis, il s’agit surtout d’attirer l’attention.
On retrouve trace de cette pratique en mai 2015. Le sénateur républicain Rand Paul avait occupé le Sénat, également de nuit, pendant 10 heures et 30 minutes pour protester contre une réforme jugée trop timide des pouvoirs de surveillance de l’agence d’espionnage NSA et la nomination de John Brennan à la tête de la CIA.
De mieux en mieux, en septembre 2013, son collègue Ted Cruz, avait quant à lui tenu le micro pendant plus de 21 heures, contre la loi sur la santé de Barack Obama.
Huey Long, sénateur de Louisiane, avait lui tenu un peu moins de 16 heures, le 12 juin 1935, contre la nomination de John Brennan à la tête de la CIA. Il a notamment lu des poèmes de William Shakespeare et des recettes de cuisine familiales, dont sa recette d’huîtres frites favorite.
On arrive enfin au record de plus de 24 heures en 1957, par le sénateur de Caroline du Sud Strom Thurmond, qui voulait bloquer une grande loi sur les droits civiques.
Concrètement, cette fois, il s’agit pour les démocrates de s’opposer à la nomination de Neil Gorsuch à la Cour, en remplacement d’Antonin Scalia en février 2016 au neuvième siège, resté vacant depuis. Ce vote final aura lieu vendredi.

Crédit photo :DonkeyHotey

 

 

Laisser un commentaire