Les supporters du Benfica et d’Arsenal se mettent au régime

Nous vivons dans un mode de vie qui se sédentarise toujours plus, et cela n’est pas sans danger pour notre santé. Pour sensibiliser les personnes aux conséquences, Eurofit, un projet de recherche européen, a décidé de passer par le football. Il s’adresse aux fans par l’intermédiaire d’un programme d’entraînement censé les amener à adopter un style de vie plus sain.

En regardant des tribunes d’un stade de foot, on peut apercevoir pas mal de « partisans du moindre effort » plus habitués à regarder courir, que de courir eux-mêmes. Surtout, on y voit une ferveur qui permet de faire passer des messages par son intermédiaire. Ce projet profite de la dynamique, que procure l’amour des fans pour leur équipe. “Si votre femme vous dit d’aller voir le médecin, vous n’êtes pas trop d’accord, si c’est l’équipe que vous supportez qui vous dit d’aller voir le médecin, vous y allez », reconnaît Frank Judge, l’un des volontaires.

L’Université de Lisbonne, ainsi que l’un des clubs de la ville, le Benfica, se sont associé pour proposer, aux supporters du club volontaires, un programme très sérieux, qui propose des technologies spécifiquement développées pour contrôler l’activité physique de pratiques sportives. Ils sont encadrés par un entraîneur professionnel, et suivis par des médecins universitaires. L’objectif est de perdre 5 % de leur poids, réduire leur tour de taille et faire baisser leur tension en un an.

Eurofit, a aussi mis en place son programme à Londres avec la collaboration du club d’Arsenal. Après l’entraînement, les fans anglais participent à une discussion, afin de trouver la motivation auprès des autres. Pour Samir Singh, coach d’EuroFit au sein d’Arsenal, « tout ce dont on parle, ils le savent déjà ; ce programme est centré sur le changement de comportement, on veut les faire réfléchir à des messages positifs en faveur d’un mode de vie plus sain. »

Le projet a déjà obtenu de bons résultats. Les responsables envisagent d’adapter leur programme pour les femmes et les enfants.

Crédit photo : Paul Wright

 

Laisser un commentaire