Naked attraction : la télé anglaise baisse sa culotte

La dernière émission scandale de la chaîne britannique Channel 4, ne va pas remonter le niveau de l’ensemble des télévisions occidentales. Le concept consiste tout simplement à « trouver » l’âme sœur », et l’amour en dévoilant ses parties intimes.

Le candidat qui recherche un partenaire va voir défiler six prétendants devant lui. La situation est contraire à la vie courante, c’est-à-dire, que le visage est alors flouté, mais pas le reste, au contraire. Il est clair, que le choix des candidats se fait uniquement sur des critères physiques, et de préférence sexuelle, audience oblige. On se tournera donc vers la taille de leur pénis, de la poitrine ou de la pilosité pubienne. Aina, qui restera dans les mémoires de ce moment de grande classe, et d’intensité intellectuelle, puisqu’elle a été la première à participer à Naked Attraction, a notamment estimé qu’un sexe « trop large pouvait être douloureux ». Pour compléter le tableau, et pour équilibrer les choses, la candidate doit, elle aussi se mettre toute nue pour décrocher un rendez-vous.

Il est évident que ce déballage « façon foire aux bestiaux » va faire le buzz, et donc de l’audience. 1,3 million de téléspectateurs selon TVMag, pour voir essentiellement des pénis.

Il ne s’agit pas de tomber dans une pudibonderie chère aux intégristes de tous bords. Cependant, à un moment où l’on essaye de combattre l’obscurantisme de certaines pratiques et discours, il n’est pas sûr, que ce type de programme contribue à donner une belle image de notre civilisation. A la base, celle-ci est sensée véhiculer, une belle image positive pour la femme, et des valeurs d’amour et de respect de l’être humain.

Si le « Bréxit » nous épargne que l’émission passe la Manche, ce sera une petite consolation.

Crédit photo : John Popham

Laisser un commentaire