Indonésie : les crocodiles comme gardiens d’une île-prison

La dernière idée en matière de prison, nous vient d’Indonésie où le chef de l’agence indonésienne de lutte contre les produits stupéfiants (BNN) propose de construire une prison de haute sécurité pour y enfermer les trafiquants de drogue condamnés à mort. Cette île serait gardée par…des crocodiles.

Tout d’abord, le chef de la BNN, Budi Waseso, a dit qu’il se rendrait personnellement dans plusieurs régions de l’archipel pour rechercher les crocodiles les plus féroces pour garder l’établissement. Pour lui, le gros avantage, c’est que les crocodiles seraient meilleurs que les gardiens pour prévenir les évasions de détenus pour trafic de drogue, car ils ne sont pas corruptibles, contrairement aux gardiens qui cèdent trop facilement aux tentatives de corruption à son goût.

Bon c’est vrai, à l’heure actuelle, ce projet de prison gardée par des reptiles est encore au stade initial. Rien n’est encore déterminé clairement, ni le lieu, ni la date d’ouverture potentielle n’ont été encore décidés. Cette histoire éclaire tout de même une réalité. Malgré des lois antidrogue, parmi les plus sévères au monde, la drogue circule largement dans les prisons indonésiennes. Des détenus, gardiens et policiers sont régulièrement interpellés pour des infractions, notamment de corruption. La répression seule n’est pas une vraie solution, surtout si en plus, elle n’est pas appliquée correctement.

C’est aussi l’occasion de rappeler que le Français Serge Atlaoui se trouve dans le couloir de la mort avec des dizaines de condamnés à la peine capitale pour trafic de drogue en Indonésie. Huit condamnés dont sept étrangers avaient été exécutés en avril. Aucune nouvelle exécution n’est prévue pour le moment, selon de récentes indications des autorités.

Une question demeure, si les crocodiles s’acharnent sur un bon morceau de viande bien rouge, lancé d’un côté et oublient volontairement de regarder ce qui se passe de l’autre côté, cela est-il de la corruption ?

Crédit photo :  RMOL Jakarta

 

Laisser un commentaire