Union européen : pour une répartition égalitaire des migrants

Bruxelles, la conférence sur la crise migratoire continue. Ce mercredi, les hauts responsables européens se réunissent pour discuter de la répartition des 120. 000 réfugiés dans les pays de l’Est. Ils tentent de trouver les racines de la crise pour éradiquer les flux des migrants vers qui suffoque l’Europe depuis des mois.

Un accord a été trouvé lors de la dernière réunion des chefs d’État, et des chefs de gouvernements. La réunion de ce mercredi a pour but de minimiser l’afflux des migrants vers l’Europe et de diminuer le nombre de demandeurs d’asile.

Une aide financière très importante, pour aider les pays frontaliers de la Syrie, qui hébergent un grand nombre de réfugiés (4millions). Par cette aide, les Européens espèrent réduire le nombre de demandeurs d’asile en Europe.

Malgré le vote sur la relocalisation des 120.000 réfugiés, il reste néanmoins que certains pays comme la Hongrie, la Romanie, la République tchèque et la Slovaquie sont contre cette décision. « Le bon sens a perdu aujourd’hui! », s’est indigné le ministre tchèque de l’Intérieur Milan Chovanec sur Twitter.

Ces quatre états sont catégoriquement contre ce vote, les différences « affaiblissent grandement notre crédibilité » vis-à-vis du reste du monde, à regretter la chef de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

crédit photo: reetdachfan

Laisser un commentaire