Ouverture de magasin le dimanche à Paris: organisation en cours chez l’opposition

Les Syndicats du commerce parisien envisagent de faire une descente dans la rue à l’automne, pour contrer l’ouverture des magasins le dimanche à Paris.

Pour les opposants de l’ouverture des magasins, le dimanche à Paris, la lutte ne font que commencer, mais les syndicats du commerce parisien ne comptent pas baisser les bras et ont organisé une réunion en vue de préparer les plans d’attaque pour contrer cette ouverture, définie par la loi Macron. La première mobilisation aura lieu le mardi 15 septembre.

Les participants de l’assemblée générale du Clic-P qui avait réuni près de 150 élus syndicaux ainsi que des salariés de grandes enseignes ont établi un « calendrier de lutte » pour faire savoir leur opposition concernant la « déréglementation en bonne et due forme du travail dominical ». Ils ciblent la loi Macron qui envisage l’ouverture le dimanche pour les commerces, ainsi que la mise en place de zones touristiques et commerciales qui peuvent ouvrir tous les dimanches comme les gares les plus fréquentées et les zones touristiques internationales permettant aux magasins d’ouvrir tous les dimanches et en soirée.

Dans la capitale, le projet d’arrêté délimitant les futures ZTI est en examen pour avis aux acteurs locaux incluant les organisations syndicales, jusqu’au 15 septembre, date d’une première mobilisation.

Il y aura « 12 zones ZTI » qui dépasse « les périmètres de fortes fréquentations touristiques internationales qui ont servi de prétexte à l’élaboration de la loi Macron » avait indiqué Clic-P. « Une ZTI autour du centre commercial Italie 2 », dans le 13e arrondissement ? « Si un touriste s’y trouve, c’est sûrement à cause d’une erreur de GPS », a commenté Karl Ghazi (CGT).

« C’est comme les gares » avait-il ajouté. « Avant, on nous parlait de gares avec un fort trafic international », mais seraient également concernées par cette mesure, les gares Saint-Lazare et Austerlitz à « trafic domestique ». « Le prétexte est en train d’éclater sous nos yeux (…) Le repos le dimanche va devenir l’exception », a-t-il dit.

crédit photo:stevepb

Laisser un commentaire