Éducation: un pacte a été signé entre Medef et les grandes écoles

Intitulé « pacte d’engagement pour le supérieur », le pacte signé avec les présidents d’université (CPU), les grandes écoles (CGE) et les directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (Cdefi) a pour objectif de facilité l’accès des jeunes diplômés en entreprise. Le pacte a été signé jeudi dernier durant la seconde journée de l’université d’été du Medef.

En détail, l’accord évoque 6 engagements qui consiste à « préparer le mieux possible les jeunes à l’entreprise et, à nous entrepreneurs, d’accueillir les jeunes », selon Florence Poivey, présidente de la ce omission d’éducation formation insertion du Medef. L’initiative a été appréciée par le président de l’organisation patronale qui souhaite ne plus être considéré comme « le lieu du Grand Satan ».

Ains, Medef a pris l’engagement d’inviter des acteurs de l’enseignement supérieur pour assister les délégations d’entreprises dans tous leurs voyages à l’étranger. C’est un bon moyen « de conquérir l’international et d’attirer les meilleurs talents », indique Florence Poivey.

En plus du volet international, l’organisation patronne veut donner plus de visibilité aux portails MyDocPro.org qui été lancé en février 2015, pour que les titulaires d’un doctorat puissent présenter leur profil et leurs compétences et que les entreprises puissent faire savoir les profils qu’elles recherchent et susciter l’intérêt des docteurs. L’accord envisage aussi le doublement du nombre d’écoles doctorales labellisées « Parcours compétences pour l’entreprise », qui associe 70 heures de formation en théorie et 30 heures d’expérience en entreprise.

Le pacte envisage également la création de trois chaînes de recherches entre universités, grandes écoles et PME, ainsi que des start-up nées de projets de start-up étudiante qui sont hébergée en entreprises, ainsi que le lancement d’un appel à projet avait de créer des certifications et des diplômes pour les emplois de niveau intermédiaire qui ont du mal à être pourvus.

crédit photo: JF Kalesberg

Laisser un commentaire