Chômage: un peu de stabilité en juin

Durant le mois de juin, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A avait atteint les 3,553 millions en métropole soit une petite hausse de 1.300 par rapport au mois de mai, mais d’après les statistiques que le ministère de travail et Pôle emploi avait publié.

L’accroissement avait été plus fort en mai, mais le gouvernement estime que les chiffres ont été gonflés à cause d’un nombre élevé des sans-emplois qui ont mis à jour leur dossier et de ce fait, ont été comptabilisés comme étant des personnes à la recherche d’un travail. En un an, l’indicateur a augmenté de 4,7%. D’après Pôle Emploi:
« Ce n’est pas un changement de modalité de calcul. On continue à mesurer le nombre de demandeurs d’emploi sur les listes de Pôle emploi de la même manière ». Si on comptabilise les demandeurs d’emploi qui ont eu des activités réduites, le nombre d’inscrit à Pôle emploi atteint les 5,397 millions d’inscrits dans l’Hexagone. Cela équivaut à un recul de 0,3% en un mois, mais qui est en hausse de 7,1% durant l’année. Si on comptabilise les demandeurs d’outre-mer, le nombre de demandeurs d’emploi atteint les 5,703 millions soit un recul de 0,3% par rapport à mai.
Malgré cela, il n’y a pas encore d’amélioration pour les seniors et les chômeurs de longue durée. Le nombre de demandeurs d’emploi de plus de cinquante ans a augmenté de 0,6% en un mois et de 8,5% en un an. Le nombre des demandeurs d’emplois dans les catégories A,B et C depuis au moins un an, connait une hausse de 0,5 % sur un mois. Mais le nombre de personnes qui ne font plus partie de la liste de Pôle emploi a également augmenté de 18,7% en juin contre 5,2% en juin 2014. Cette hausse est due aux « reprises d’emploi déclarées » (+19 %) et les « entrées en stage » (+24,6 %).

crédit photo: StartupStockPhotos

Laisser un commentaire