Enfin un accord pour la revalorisation du prix du lait

340 euros pour 1.000 litres de lait ne sont pas suffisants pour couvrir les charges des producteurs. Le prix de vente des éleveurs ne devra pas baisser au-delà de 340 euros les 1.000 litres pour que les éleveurs puissent couvrir l’ensemble de leur charge, avait déclaré Xavier Beulin, président de la FNSEA, durant une réunion autour du ministre de l’Agriculture. L’accord prévoit ainsi une augmentation de 4 centimes par litres par rapport au tarif appliqué en ce moment.

L’ensemble des opérateurs de la filière a débattu durant trois heures avec Stéphane Le Foll, pour arriver à un accord, avait déclaré un représentant de la grande distribution.

Xavier Beulin a lancé un appel aux éleveurs qui bloquent la route routes «à la pondération et au discernement». Il a «insisté sur l’état d’esprit très constructif, à la recherche d’une solution durable au moins jusqu’à la fin de l’année» : «Chacune a pris conscience qu’après plusieurs mois de déflation des prix alimentaires», il faut passer au «rattrapage».

«Cette hausse vise à nous permettre de couvrir nos frais de production, elle ne nous satisfait pas, mais elle permet au moins ça, a estimé de son côté le président de la fédération des producteurs (FNPL) Thierry Roquefeuil. On ne règle pas tous les problèmes aujourd’hui, la crise est européenne et des mesures auraient dû être prises au moins depuis début septembre» 2014.

crédit photo: HebiFot

Laisser un commentaire