Migrants: un nombre record de 137.000 personnes en Méditerranée depuis le début de l’année

Le nombre de migrants ayant traversé la Méditerranée dans des conditions périlleuses depuis le début de l’année 2015 a atteint les 137.000 personnes, soit une hausse de 83% par rapport au premier semestre 2014. Ces personnes risquent leur vie pour fuir les conflits qui se déroulent dans leur pays, selon les Nations Unies.

La situation pourrait se dégrader avec l’été, puisque les passeurs n’hésitent pas à redoubler d’activité. Selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, le nombre de migrants qui avait passé la Méditerranée durant le premier semestre de 2014 était de 75.000 à 219.000 à la fin de l’année. Ils doivent se plier aux volontés des passeurs et doivent traverser sur des embarcations de fortune.

« L’Europe est confrontée à une crise des réfugiés par voie maritime qui atteint des proportions historiques », prévient le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR), en ajoutant que ces migrants et réfugiés dans leur immense majorité fuyaient les guerres, les conflits et les persécutions.

« La plupart des gens qui arrivent par voie maritime en Europe sont des réfugiés, qui cherchent une protection contre la guerre et les persécutions », indique dans un communiqué le chef de l’UNHCR, Antonio Guterres.

Un tiers des réfugiés ont accosté en Grèce ou à l’Italie cette année en partant de Syrie, un pays détruit par la guerre depuis 2011.

D’après le rapport de l’UNHCR, les personnes qui veulent s’échapper de la violence qui persiste en Afghanistan ainsi que du régime répressif en Érythrée constituent 12% des arrivées.

Le nombre de personnes qui trouvent la mort durant ces traversées est de 1.867 avec 1.308 pour le mois d’avril 2015.

Ce sont surtout les naufrages du mois d’avril qui avait incité l’Union européenne à accélérer les opérations de sauvetage en Méditerranée sauvant près de 68 personnes en mai et juin.

crédit photo: DukeUnivLibrairies

Laisser un commentaire