François Delapierre, le bras droit de Jean-Luc Mélenchon est décédé

Il était à la tête de la campagne de Jean-Luc Mélenchon quand il s’est porté candidat à l’élection présidentielle en 2012. Âgé de 44 ans, il s’est éteint samedi dernier à cause d’une tumeur au cerveau.

Directeur de Campagne de Jean-Luc Méléchon en 2012 et secrétaire nation du Parti de gauche est mort samedi dernier suite à une tumeur au cerveau avait déclaré Raquel Garrodo, porte-parole du Part gauche. «Il a formé une grande part des responsables politiques du PG, en les accompagnant de sa puissance intellectuelle et de sa bienveillance». Pour elle, M. Delapierre «vivra dans chacune de nos actions, dans chacune de nos indignations, dans chacun des coups que nous porterons à ceux qui gouvernent ce monde injuste qui empêche le plus grand nombre d’être heureux». «Une tumeur fulgurante l’a enlevé à l’amour des siens et au combat politique pour l’émancipation humaine qui a occupé sa vie jusqu’à son dernier souffle», a annoncé Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué. «François Delapierre marche parmi les résistants de si longue date! Il s’est engagé dans la lutte d’abord dans le mouvement social puis dans le combat politique qu’il a commencé à l’âge de quinze ans», rappelle le président du Parti de gauche. «Le corps brisé, mais l’intelligence intacte, il a maintenu jusqu’à la fin sa participation au combat en dictant l’éditorial du bulletin hebdomadaire ‘À gauche’ qu’il animait», fait-il ajouter.

François Delapierre avait été le fils d’une enseignante et d’un chercheur en économie. En 1986, il a commencé à militer au Parti socialiste et intègre la direction de SOS Racisme. Il était contre la loi Devaquet qui avait instauré une section à l’Université. Il a obtenu le diplôme de Sceinces Po Paris, il a continué ses études à Nanterre où il a obtenu un DEA en Sociologie. Il avait milité pour le syndicat étudiant l’UNEF-ID et s’est activement engagé dans les campagnes contre le Front National.

Il intègre le cabinet de Jean-Luc Mélechon encore ministre délégué à l’Enseigmement professionnel dans le gouvernement de Lionel Jospin en 2000. C’est à cette époque qu’il est devenu le véritable bras droit de Mélechon. Élu ensuite en tant que délégué général de l’association Pour la République (PRS) fondé par Jean-Luc Mélechon, origine du Parti de gauche en 1999. Il a quitté le PS en 2008 et fonde le Parti de gauche avec Jean-Luc Mélechon.

Laisser un commentaire