Pédophilie: le pape François réagit enfin

Le Pape François a enfin décidé de rompre le silence qui dictait l’Église sur les crimes pédophiles ces derniers temps. Il a limogé deux évêques américains qui ont ignoré des cas de pédophilies. Il a également accepté un procès au Vatican pour un nonce qui avait abusé des mineurs.
Le Polonais Józef Wesocowski avait été accusé d’avoir eu des relations avec des mineurs dans un quartier chaud de Saint-Domingue, et devrait être jugé à partir du 11 juillet dans un petit tribunal hors de la basilique Saint-Pierre.
Le Pape a également validé la démission de deux évêques américains, Mgr Clayton Nienstedt, l’archevêque de Saint Paul et son adjoint, Mgr Lee Anthony Piché, une démission qui a été exigée par les associations de victimes aux États-Unis.
Une plainte a été déposée par la justice américaine en début juin contre l’archevêché qui n’avait pas accepté d’écouter les plaintes récurrentes contre le prêtre Curtis Wehmeyera, actuellement emprisonnée par abus de deux mineurs.
Un autre évêque américain de Kansas City, Robert Finn était également contraint de démissionner en avril. Âgé de 62 ans, Mgr Finn a été condamné par la justice américaine en 2012 pour avoir ignoré un acte de pédophilie effectué par prêtre du nom de Shawn Ratigan.
Les deux dossiers apparaissent quelques jours suivant l’institution d’une instance qui devrait juger les droits des évêques  qui ont protégé des prêtres pédophiles. Il est probable que ces dossiers reviennent à cette instance en cours de formation.
Les associations d’anciennes victimes sont divisées. Une partie salue  l’avancement des luttes contre la pédophilie et une autre dont le SNAP qui considère que ce changement n’est que du cosmétique, ou que l’avancement est trop lent , freiné par la hiérarchie complice.

Laisser un commentaire