Serait-il possible de charger sa batterie avec un réseau WI-FI?

Une équipe de chercheurs de Washington s’est penchée sur la question et a réussi à voir de l’électricité grâce à un signal WIFI. D’après les chercheurs, il est même possible de charger une panne de batterie tout en étant connecté avec le réseau.
Les expériences que les chercheurs de l’Université de Washington leur avaient permis d’alimenter des appareils électriques avec un réseau Wi-Fi. Le dispositif qu’ils ont utilisé est très simple. Il leur a suffi d’un routeur Wi-Fi et d’un récepteur. Ils ont ensuite changé le logiciel du  routeur Wi-Fi pour qu’il puisse se connecter sur internet et recharger en même temps l’appareil. Cette découverte est un grand pas dans l’univers de la technologie, alors qu’auparavant il fallait avoir des matériels spécifiques pour avoir cette énergie. Pour l’instant, les expériences se portaient sur de vieux routeurs.
Le dispositif a été testé sur des capteurs de températures, des piles rechargeables et un appareil photo qui se trouvait à une distance de 5 à 9 mètres.

 

La distance est faible, le temps de recharge des piles est beaucoup plus long, surtout que la Federal Communications Commission a limité la puissance des routeurs WI-FI à 1 watt. Malgré cela, les chercheurs ont déjà installé les routeurs modifiés dans quelques maisons de Seattle.
Des géants des nouvelles technologies comme Microsoft et Samsung ne cachent pas leur intérêt sur cette nouvelle découverte, qui emploie actuellement le chargement par induction avec leurs smartphones. Il paraît que l’équipe a déjà même créé leur start-up pour la commercialisation de cette nouvelle technologie. Cependant, il n’a pas encore été décidé si la technologie sera développée en grande envergure pour une utilisation commerciale.
La marge de progression de la technologie est très importante surtout dans les zones urbaines où l’on rencontre plusieurs signaux Wi-Fi pouvant permettre une recharge beaucoup plus rapide. Si cette nouvelle technologie intéresse les fabricants de routeurs et d’appareils, près d’une dizaine de millions de hotspots pourraient encombrer la ville, une véritable oasis électrique des utilisateurs des smartphones.

crédit photo: OpenClipartVectors/pixabay

Laisser un commentaire