États unis: Acquittement du policier qui avait abattu deux Noirs à Cleveland

Les deux Noirs n’avaient pas d’arme et ont été abattus par un policier après une course poursuite en 2012 à Cleveland. Le policier vient d’être acquitté ce samedi.
Michael Brelo, 31 ans auraient écopé de 22 ans d’emprisonnement, s’il avait été reconnu coupable. Il avait été accusé de deux homicides volontaires.
Le juge John O’Donnell lui avait permis d’échapper à cette peine en justifiant qu’il ne sacrifierait pas » le policier à cause de l’insuffisance des indices prouvant sa culpabilité. .
La voiture de Timothy Russell (43 ans) et Malisssa Williams (30 ans) avait reçu près de 137 balles tirées par 13 policiers. Les deux noirs étaient considérés comme des sans-abris mentalement incompétents. Ils n’avaient   pas obtempéré à l’ordre de la police qui leur sonnait d’arrêter leur véhicule et avaient été pris en chasse pendant 30 kilomètres.
Le policier Brelo aurait attendu le véhicule s’arrêter avant de tirer, debout sur le capot, à quinze reprises sur le pare-brise. Il n’y avait pas d’arme dans la voiture contrairement à ce que les policiers avaient affirmé, décrivant les deux Noirs comme une menace.
Pour justifier l’acquittement, le juge O’Donnell déclarait qu’il n’avait pas pu établir que le couple s’est fait tuer par des balles tirées par le policier Brelo. Les preuves n’étaient pas suffisantes pour justifier les deux coups de feu fatals qui avaient tué Malissa et Timothy.
« Nous n’avons rien fait d’illégal, nous n’avons rien fait de mal », a déclaré l’avocat du policier, Pat D’Angelo en se félicitait du verdict et en dénonçant des « menaces » proférées selon lui contre son client par les procureurs.

Un petit groupe de manifestant s’est mobilisé devant les tribunaux en accusant qu’« il n’y a pas de justice ».

« Je vous dis à tous que nous n’avons pas de justice », a accusé en larmes Renee Robinson, cousine germaine de Malissa Williams. « Ils tuent les femmes maintenant et personne ne fait rien », a-t-elle ajouté.
Le ministère de la Justice a déclaré dans un communiqué qu’un réexamen de tous les témoignages et indices aura lieu. Le Maire de Cleveland Franck Jackson a également promis que « des mesures disciplinaires continuaient à être prises contre les quatorze autres policiers impliqués dans cet incident », précisant que M. Brelo restait suspendu de ses fonctions et ne percevra pas de salaire.

Laisser un commentaire