Commercialisation d’un autotest de dépistage du VIH en juin

Faire soi-même son test de séropositivité ne serait plus une théorie. En effet, d’après les informations publiées par la Libération et Europe 1, le 4 mai dernier révèle la commercialisation d’un autotest de dépistage du VIH vers la fin juin.

 

Le kit a été développé par la société française AAZ. L’entreprise vient d’avoir l’autorisation CE lui permettant la commercialisation du kit en France.
L’autotest est composé d’une lingette désinfectante, d’un pansement, d’une compresse, d’une petite aiguille et d’un test ayant le même format que le test de grossesse. Il faut d’abord désinfecter le bout du doigt avant de le piquer pour évacuer une goutte de sang. La goutte de sang est à placer sur le test qui sera ensuite plongé dans un liquide révélateur.
Le liquide réagit en cas d’infection par le VIH. Vous obtenez le résultat au bout de 15 minutes avec une fiabilité à 99 %. Cependant, pour être fixé, il faut effectuer une prise de sang classique, car il ne dépiste pas les infections de moins de trois mois, et tous les résultats positifs devraient faire l’objet d’une confirmation. Cependant, le kit permet aux personnes vivant avec le virus sans le savoir de prendre connaissance de leur état de santé. Le kit sera vendu entre 25 et 28 euros sans ordonnance.

crédit photo: ecoyou/pixabay.com

Laisser un commentaire