L’Iran et l’Afghanistan : ensemble pour lutter contre le terrorisme

L’Iran va coopérer avec l’Afghanistan pour lutter contre  » le terrorisme et l’extrémisme  » qui est en train de ravager les deux pays actuellement. C’est ce qu’avaient annoncé dimanche dernier à Téhéran les présidents Ashraf Ghani, président afghan et Hassan Rohani, président iranien.
« Nous avons convenu de coopérer davantage pour lutter contre le terrorisme, la violence et l’extrémisme dans la région, notamment dans les régions frontalières « , a annoncé M. Rohani lors d’une conférence de presse commune au premier jour de la visite de M. Ghani. Il a évoqué l’échange d’informations entre les dessus pays et « si nécessaire des opérations conjointes  » puisque les problèmes de sécurités « ne se limitent pas à un pays et se propagent progressivement dans la région « .
Le président Ghani a rendu visite au président iranien, au lendemain d’une attaque sanglante qui avait fait 33 morts à Jalalabad. Cette attaque est la première attaque la plus meurtrière attribuée au groupe État islamique (EI) dans une région définie comme étant le berceau historique d’Al-Quaïda et des talibans.
« Nous faisons face à un sérieux danger et différente forme de terrorisme (…) Nous faisons face à la peur et la barbarie. Sans une coopération élargie et forte, un phénomène macabre comme celui de Daech (acronyme de l’EI) ne peut être endigué « , a déclaré M. Ghani.
L’Iran s’est lancé dans la lutte contre l’EI au côté des gouvernements syriens et irakiens, deux pays où l’organisation jihadiste a fait des ravages et s’est emparée de la majorité de territoires.
L’Iran et l’Afghanistan vont également s’allier dans le domaine de l’industrie, de l’énergie, de l’économie et surtout dans la lutte contre le trafic de drogue.
En effet, l’Iran fait partie des plus importantes voies de transit de l’héroïne et de l’opium venant d’Afghanistan vers le Moyen-Orient et l’Europe. L’Afghanistan est le premier producteur mondial de drogue.

crédit photo: wikipédia

Laisser un commentaire