L’emploi à domicile a encore baissé en 2014

La masse salariale que les employeurs octroient aux salariés à domicile a encore baissé l’année dernière, même si la baisse est beaucoup plus lente qu’en 2013.
Suite à la stabilité de l’emploi durant deux trimestres, l’emploi à domicile a connu une nouvelle baisse durant le quatrième trimestre de 2014. De ce fait, le recul a continué en un an, malgré le fait que son rythme est moins important qu’en 2013, d’après chiffres que l’organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale (Acoss) a publié mercredi.
Par rapport au troisième trimestre, la masse salariale que les employeurs versent aux salariés à domicile a baissé de 0,9 %, alors que celle-ci avait connu une hausse de 0,2 % le trimestre précédent, et s’est stabilisée durant le second trimestre. Sur un an, la masse salariale a donc connu une baisse de 2,2 % contre -5,2 % l’année précédente. Le nombre total d’heures déclarées a diminué de 3,6 % au quatrième trimestre 2014 par rapport à la même période de 2013, et le nombre d’employeurs a baissé de 1,4 % à 1,959 millions. Le nombre de particuliers employeurs a augmenté à 2,8 millions fin 2014.

Ces tendances touchent presque toutes les activités « hors garde d’enfants  » (aide ménagère, aide aux personnes âgées, garde-malades, …). Ces salariés voient leur masse salariale baissée de 1 % au quatrième trimestre et près de 2,4% en un an. Le nombre d’heures déclarées a diminué de 3,8 % en un an et le nombre d’employeurs a baissé de 1,5 %.

La masse salariale de gardes d’enfants à domicile s’est stabilisée au quatrième trimestre avec +0,3 %, mais elle a diminué de 0,7 % en un an. Le nombre d’heures déclarées connait aussi baisse de 2,2% alors que nombre d’employeurs a augmenté de +0,7 %.

D’un autre côté, l’activité des assistantes maternelles qui gardent des enfants à leur domicile a également baissée au quatrième trimestre et eur masse salariale a baissé de 0,7%. Malgré ce, cette activité a connu une stabilité en un an avec +0,1%. Le nombre d’employeurs a quand même baisssé de 2,3% au quatrième trimestre et de 1,5% sur un an à 887 000.

crédit photo: pixabay

Laisser un commentaire