Lancement de Windows 10 par Microsoft cet été 2015

La multinationale américaine a annoncé sur son blog que le lancement de son système d’exploitation Windows 10, initialement prévu pour l’automne 2015, est avancé à cet été. Ce lancement est très important pour la marque puisque Windows 10 sera proposé dans 190 pays dans le monde et traduit dans 111 langues. Microsoft décide de mettre l’accent sur la modernité en créant une version « multi-support » de son système (utilisable sur smartphone, pc et tablette).

L’annonce officielle a eu lieu dans le cadre de la rencontre Windows Hardware Engineering Community (WinHEC) organisée en Chine, à Shenzhen.

Toutefois si Windows10 devrait être disponible durant l’été 2015, il n’est pas forcément question de la version dite « boite ». Il s’agira au moins de la version RTM envoyée aux intégrateurs chargés d’installer Windows 10 sur les PC qui vont être mis en vente.

Pour le moment l’entreprise souhaite divulguer le moins d’informations possibles concernant le prix de ce nouveau système.

Cependant Microsoft encourage ses partenaires commerciaux à continuer à vendre des ordinateurs sous Windows 8.1 durant la période de fin d’année et indique que ces machines devraient pouvoir aussi fonctionner sous Windows 10.

Concernant ses caractéristiques techniques, Windows 10 sera équipé d’un module d’authentification baptisé Windows Hello qui permettra de le déverrouiller à partir de la reconnaissance faciale, d’iris, ou via une empreinte digitale.

La technologie utilisée pourrait même être capable de détecter une tentative de connexion à partir d’une photo. Côté sécurité, les données biométriques (iris, empreintes digitales), seront protégées par un système de chiffrement asymétrique et ne circuleront pas via le web.

En outre, Microsoft a également présenté un système nommé « Passport » permettant de sécuriser une connexion à partir d’une application ou sur un site web, sans pour autant nécessiter de mot de passe. La volonté de Windows 10 sur ce plan est de se distinguer d’Apple, de Samsung ou encore de Google dont le système de sécurité est basé sur la reconnaissance digitale.

Laisser un commentaire