Pays-Bas : un ministre démissionne suite à un accord passé avec un trafiquant de drogue

C’est un vrai scandale qui ébranle les Pays-Bas, à quelques jours d’élections. Le secrétaire d’État Ivo Opstelen et son secrétaire d’État, Fred Teeven ont présenté leur démission, lundi soir, après la révélation du ministère de l’existence d’une preuve d’un accord avec un célèbre trafiquant de drogue, présenté par le parquet il y a quinze ans.  

Le procureur de l’époque, Cees H avec touché près de 4,7 millions de Florins (2,4 millions d’euros) avec cet accord que Fred Teeven avait conclu en 2000. L’accord consistait au versement de millier de Florains saisi dans le cadre de l’enquête par des comptes que Luxembourg. Les médias néerlandais qui considèrent l’opération comme du blanchiment d’argent estiment que cette somme serait réservée au criminel et non déclarée aux services fiscaux.

«Il y a eu, pendant trop longtemps, une incertitude au sujet de cette affaire », a annoncé le ministre dans une conférence de presse à La Haye : «J’en prends l’entière responsabilité et je viens donc de présenter ma démission au roi.»

Ivo Opsetelten avait dit, à l’époque où les députés l’avaient interrogé sur l’affaire l’année dernière qu’il n’existait pas de preuve tangible sur cet accord. Mais après la diffusion d’autres reportages, de nouvelles enquêtes ont été ouvertes. La démission, quelques jours des élections épargnent le gouvernement libéral de Mark Rutte des débats assez gênants sur l’affaire qui aurait dû avoir lieu ce mardi.

Laisser un commentaire