L’anti Ghetto de Valls

Quelques mois après son grand déballage sur « l’apartheid territorial, social ethnique », Manuel Valls veut y faire face, et a annoncé vendredi 6 mars à l’issue d’un comité interministériel les mesures qu’il va appliquer.
Voici en quelque point les mesures que le premier ministre avait annoncées :
1- La Mesure : Les préfets seront saisis pour faire construire du logement social dans les communes récalcitrantes

Le coût : 0 euro

L’application : si les préfets avaient jusqu’ici évité d’entrer en conflit avec les maires sur la question sans aucune instruction du pouvoir central. Ils devront à présent faire des propositions avant le mois de juin 2015 pour produire des logements sociaux dans les communes ne respectant pas les obligations légales, en délivrant au besoin les permis de construire. Et pourquoi ne pas réquisitionner des terrains et des organismes d’HLM pour construire les 25 % de logements sociaux exigé par la loi ?

2- La mesure : La construction de logement social sera limitée dans les communes comptant déjà au moins 50 %

Le cout : 0 euro

L’application : le premier ministre veut éviter à tout prix le phénomène de défiguration des villes ou la « ghettoïsation ». Dans les 31 villes qui ont plus de 50% de construction HLM, les constructions seront limitées.

3- La mesure : Pour éviter d’accentuer la pauvreté dans certaines villes, les bénéficiaires du Dalo ne seront plus relogés dans les quartiers sensibles. « Arrêtons de rajouter de la pauvreté à la pauvreté» déclare le premier ministre.

Le cout : 0 euro

L’application : Les bénéficiaires du droit au logement opposable ou DALO ne pourront plus se voir proposer ou demander un logement dans les 1500 quartiers les plus pauvres pour éviter un appauvrissement accru.

4- La mesure : De nouveaux secteurs de recrutement des collèges seront définis dans le cadre de la réforme de la carte scolaire. Par ailleurs, l’avancement des enseignants passés dans les quartiers prioritaires sera facilité.

Le coût : non communiqué

L’application : non communiqué
5- La mesure : Faire une campagne de Testing lors des entretiens d’embauche, c’est l’une des propositions du PS du Val d’ Oise Philippe Doucet qui va être appliquée.

Le coût : 0 euro, à condition que les associations contre le racisme et la discrimination prennent en charge cette mesure

L’application : Une action de groupe spécifique sera par ailleurs créée pour reconnaître d’éventuelles discriminations dans l’accès au travail.

6- La mesure : La création d’une agence de la langue française, « Tous les enfants de la République doivent se sentir pleinement à l’aise avec notre langue» rappelle Manuel Valls, d’où la création de cette agence, mais aussi la mise en place de « nouveaux programmes» pour l’apprentissage du français en maternelle et dans l’élémentaire.

receuillit sur nouvelobs.com

Laisser un commentaire