La Corée du Nord met en garde les USA

La Corée du Nord promet de mener  « mener des frappes impitoyables » contre la Corée du Sud et les Etats-Unis suite à des exercices militaires, mené conjointement par l’armée américaine et celui de la Corée du Sud.

L’armée sud-coréenne avait rapporté que la Corée du Nord avait tiré deux missiles d’une portée de 500 kilomètre qui traversait le pays d’Ouest jusqu’à la mer du Japon.

Selon un porte-parole de la KPA (Armée du peuple coréen) par le biais de l’agence officielle de Pyongyang, et le Korean Central News Agency, que les deux pays étaient « à nouveau à deux doigts du début d’une guerre ». Cette communiqué avait stipulé aussi que la Corée du Nord estime que «Les seuls moyens de faire face à l’agression menée par les impérialistes américains et leurs alliés ne sont ni le dialogue, ni la paix. On doit y répondre seulement par des frappes impitoyables ».

Du côté de Séoul et Washington, ils dénoncent les tirs des missiles nord-coréens, et estime que c’est une  « provocation ». Cette communique publie également dans leurs communiqués qu’ils vont être « attentif à tout nouveau tir ».

Les manœuvres militaires à grande échelles réalisé conjointement entre l’armée américaine et sud-coréenne, se déroulerons en huit semaine et qui mobiliserons 200 000 militaires sud-coréens et 3 700 soldats américain.

Pyong yang voit en cette manœuvre une menace pour son pays, mais l’armée de la coalition affirme qu’il s’agit d’exercices purement défensifs. Mais Pyong Yang ne l’entend pas de cette oreille et met en garde « Nos forces armées révolutionnaires ne resteront jamais des spectateurs passifs devant cette grave situation » « Si un seul tir seulement touchait quelque endroit que ce soit où la DPRK exerce sa souveraineté, cette dernière ripostera sur le champ » a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire