Le crash d’un avion à Taiwan a fait au moins de 25 morts

L’avion de TransAsia s’est crashé dans une rivière et a fait près de 25 morts, les autres passagers sont encore prises au piège dans l’avion.
L’avion aurait heurté une autoroute surélevée et s’est jeté dans une rivière ce mercredi à Taipei. Parmi les 58 passagers qui se trouvaient à bord de l’avion, 25 d’entre eux auraient trouvé la mort dans le crash. D’autres passagers encore piégé dans l’avion, 10 heures après le crash. Cet accident serait le second crash de la compagnie taïwanaise en six mois, après le crash en juillet faisant 48 morts.
Un enregistrement diffusé sur une télévision locale révèle les cris d’un membre de l’équipage « SOS, SOS, Flamme de moteur éteinte ! » Ce serait le dernier message émis par l’avion avant le crash. En général, si la flamme du moteur est éteinte, il s’arrête. Cependant, un biréacteur comme celui-ci est capable de voler avec un seul moteur. Jusqu’à maintenant, aucune source n’a été diffusée par les autorités confirmant l’information diffusée par la télévision.
Les premiers vidéo du crash de l’ATR 72-600 à turbopropulseur par un vidéo amateur, montrant l’avion en train de perdre de l’altitude, heurter l’autoroute avant de faire un plongeon dans la rivière pour s’éclater ensuite en plusieurs morceaux. Un témoin explique sur la chaîne TVBS « j’ai vu un taxi, à quelques mètres de moi, être touché par une aile de l’appareil. L’avion était énorme et tout proche de moi, j’en tremble encore ».
L’accident a eu lieu vers 11 heures locales juste après le décollage du vol GE235 qui avait à bord 53 passagers et cinq membres de l’équipage. Les secouristes ont annoncés 16 survivants et 17 disparus. Le secours était ralentit par le froid de l’eau. Le Directeur Générale de la compagnie Peter Chan se dit désolé de cet accident. « Nous voulons présenter nos excuses aux familles et remercier les secouristes engagés dans une course contre la montre » déclare-t-il. « Nous allons tenter de lever la partie avant de l’appareil avec un grue, là où nous pensons que la plupart des passagers sont pris au piège » explique un secouriste.

Laisser un commentaire