Amiante : près de 2.200 nouveaux cas de cancers référencés par an

Un rapport publié mardi 20 janvier annonce que la majorité des salariés français sont trop exposés à l’amiante.
Beaucoup de rapports ont été publiés et ils sont similaires. Oui, l’exposition à l’amiante continue de toucher les salariés en France. Près de 2 200 nouveaux cas de cancers sont recensés chaque année avec près de 1 700 décès constatés. Ces chiffres seraient issus de matériaux déjà interdits en 1997, mais qui sont encore fortement utilisés.
D’après les rapports, ce sont surtout les hommes qui sont les plus touchés. Cela a été confirmé par le Bulletin épidémiologique  hebdomadaire (BEH) publié ce mardi. « Le poids des cancers pour les sites liés à l’amiante de façon certaine (poumon, mésothéliome, larynx, ovaire) demeure très importante puisqu’il est estimé entre environ 2.200 et 5.400 cas par an en France, touchant de façon majoritaire les hommes pour les cancers respiratoires ».
Les victimes sont souvent atteintes de cancer de poumon selon les publications de l’Institut de veille sanitaire (InVS), qui a dédié un numéro entier pour l’amiante, un matériau très utilisé dans les constructions durant les années 60 et 80. Le cancer professionnel des poumons issu de l’amiante atteint près de 1 328 à 3 709 cas contre 56 à 81 chez les femmes.
Les chercheurs ont constaté que près de 615 à 822 cas de décès par cancer la plèvre en 2012 sont issue d’une exposition professionnelle l’amiante et près de 678 à 915 cas ont été recensés la même année. Le mésothéliome est la forme de cancer issu de l’exposition prolongée à l’amiante.

Laisser un commentaire