Des hackers pro-Charlie attaquent un site gouvernemental

Le site gouvernemental sénégalais vient d’être attaqué par un groupe se faisant passer par des Anonymous et réclame l’interdiction de la commercialisation du dernier « Charlie Hebdo ».

Des captures d’écran du site adie.sn, le site internet de l’Agence de l’Informatique de l’État circule sur les blogs et les réseaux sociaux sénégalais. L’ADIE annonce avoir « subi une importante série d’attaques informatiques ». «Propriété d’Anonymous. Eh bien, vous avez interdit la caricature de la Une de Charlie Hebdo ? Mauvais choix» déclare @dagin55 sur Twitter. «La liberté d’expression a été meurtrie. Charlie Hebdo, une figure historique du journalisme satirique, a été pris pour cible par des lâches. Attaquer la liberté d’expression, c’est attaquer Anonymous. Nous ne le permettons pas. (…) Nous vous traquons» annonce un autre message des hackers que le blogueur Cheikh T. Cissé a réussi à retranscrire sur le site ct-cisse.com.

L’agence a déclaré dans un communiqué « l’ADIE a subi une série d’attaques sur son site web aujourd’hui (dimanche). Nos services dédiés ont réussi à réussi à corriger les infiltrations. » « Dans le contexte actuel où plus de 20 000 sites web sont touchés en quatre jours à travers le monde », la direction de l’agence a pris la décision de « renforcer l’équipe de veille et pour des raisons évidentes de sécurité, l’ADIE ne peut donner plus d’information stratégique » annonce l’agence.

Le Sénégal a interrompu la diffusion de l’édition de l’hebdomadaire Charlie Hebdo et également le quotidien français Libération qui a publié des caricatures de Mahomet.

Laisser un commentaire