Children of Africa continue ses combats à Noël

La fête religieuse de Noël donne l’occasion de faire preuve de générosité à l’égard de son prochain. Une mission que s’est fixée la fondation Children of Africa, créée en 1998 par la première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara. Pour la nouvelle année 2015, elle adresse ses vœux de paix et de bonheur à la population, tout en envoyant des cadeaux aux jeunes ivoiriens, imitée entre autre par le Vice-Président de la République de Guinée-Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mangué.

La fête de Noël, une occasion de favoriser les rapprochements communautaires

La cérémonie religieuse à la Paroisse de la Sainte famille a été dispensée par l’abbé Norbert Abékan. Pour le guide des catholiques de la capitale ivoirienne, « cette fête nous invite à briser les murs (…) au ciel, il n’y a pas de quarter musulman, de chrétien, de Rdr, de Fpi, mais une place tour tous ceux qui font la volonté de Dieu sur Terre ».

D’après les chiffres disponibles sur Abidjan.net, l’Islam et le Christianisme représentent respectivement 38.7% et 31% de la population, alors que les animistes restent majoritaires. Malgré cette réalité sociologique, la fête de Noël revêt d’une importance particulière comme dans beaucoup de pays capitalistes.

Des distributions de cadeaux pour les enfants les plus défavorisés

Pour amoindrir la dimension commerciale de l’évènement, la fondation Children of Africa, en partenariat avec de nombreuses ONG comme la Case des Enfants ou les Amis de la charité, s’engage auprès des familles défavorisées. En effet, cette année encore, Dominique Ouattara aura distribué 10 000 présents aux enfants, tout en continuant à soutenir le développement des infrastructures d’éducation et de santé.

De son côté, le Vice-Président de la République de Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mangué, a aussi proposé quelques 100 000 jouets pour les enfants des 31 régions de Côte d’Ivoire. N’ayant pu se rendre à la cérémonie, il a confié au président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, le soin de distribuer les lots aux enfants issus de toutes les strates sociales de la population.

Laisser un commentaire