États-Unis : Les restaurants sont obligés d’afficher les calories

Cette décision a pour objectif de minimiser les risques d’obésité qui touchent la majeure partie de la population des États-Unis. « Il s’agit de la plus grande avancée en matière d’information nutritive pour les Américains depuis 20 ans » affirme une organisation de défense des consommateurs.

Les réglementations ont été finalisées mardi dernier par l’agence américaine FDA, obligeant les restaurants et les pizzerias à afficher les valeurs calorifiques de leur menu. Ces mesures visent à améliorer la santé publique : « les Américains absorbent environ un tiers de leurs calories en dehors de chez eux, et souhaitent avoir des informations claires sur les produits qu’ils consomment », explique le responsable de la FDA.

Les réglementations devront être applicables d’ici un an. Mais la mise en place pourrait être compliquée pour certains secteurs de la restauration. Tel est le cas du groupement national des épiceries qui considèrent que ces réglementations ont « un fardeau réglementaire coûteux » à ses membres, surtout ceux qui font des plats à emporter. Ces mesures devront être appliquées par les 200 000 restaurants et toucheront surtout les sociétés et les chaînes de distribution automatiques ayant près de 20 points de vente. Ainsi, les menus saisonniers, les plats du jour et les condiments seront épargnés.

Laisser un commentaire