Noël : dépenses en berne attendue

Les fêtes approchent, les grandes distributions et les magasins des jouets pensent déjà à une baisse des dépenses des foyers.

Cette crise se fera sentir partout en Europe, mais c’est en France que l’on constatera le plus fort recul. Ceci est dû à une forte baisse de consommation et du pouvoir d’achat des ménages français mais aussi les doutes sur l’évolution de l’économie en général.

Les Européens vont revoir en baisse leurs dépenses de Noël cette année. L’ensemble de l’Europe enregistrera un recul de 3% avec un budget moyen de 488 euros, la France quant à elle allouera en moyenne 518 euros pour les dépenses de Noël soient une baisse de 4,5%, c’est le résultat des études sur les intentions d’achats de Noël réalisées par le cabinet Deloitte.Stéphane Rimbeuf a déclaré à Reuters que « le moral des Français flanche s’agissant de leurs anticipations concernant la situation économique et le pouvoir d’achat »

Laisser un commentaire