La baisse de chômage a-t-elle une chance de durer ?

Le nombre de sans emplois qui s’inscrit à Pôle emploi a connu une faible baisse avec 11 100 inscrits de moins durant le mois d’août.

C’est peut-être un petit soulagement pour le gouvernent, qui depuis neuf mois s’inquiétait sur l’emploi. En effet le chômage a légèrement baissé de 0,3% durant le mois d’août.  Environ 11 100 personnes de moins par rapport en Juillet selon les chiffres publiés ce mercredi. Mais est ce le temps de s’en réjouir ? En effet, beaucoup d’indice laisse présager que cette baisse ne durera pas.

Les raisons de cette baisse ne sont pas encore déterminées. Est-ce réellement parce que certains des inscrits ont eu un poste ou que le nombre de personnes en quête de travail par Pole Emploi qui a diminué. Selon les chiffres, le taux des arrêts de recherche est de +10,5% , les cessations d’inscription par défaut, de +14,4% et la radiations administratives à +5,4%. « Ce sont malheureusement des éléments qui peuvent expliquer cette baisse surprise des chiffres du chômage. Sinon on aurait eu une légère hausse » explique Mathieu Plane, un économiste  l’OFCE. « Ces personnes sont susceptibles de revenir dans les statistiques de Pôle emploi en septembre » ajoute-t-il. La majeure partie des économistes estiment qu’il faudrait au minimum 1,5% de la croissance pour faire reculer le chômage.

Laisser un commentaire