Alimentation équilibrée facteur clé du vieillissement

L’augmentation de l’Espérance de vie est l’une des principales préoccupations des chercheurs actuellement.

Véronique Coxam, directrice de recherche à l’Institut national de recherche agronomique a affirmé dans une interview de l’AFP que « la question n’est plus aujourd’hui seulement de savoir si nous allons vivre longtemps, mais si nous vieillirons en bonne santé « .

Les chercheurs se penchent de plus en plus sur la question, surtout sur l’alimentation des vieilles personnes. Une bonne alimentation ainsi qu’une activité physique régulière pourraient en effet capital pour resté indépendant aussi longtemps possible.

D’après les études menées par ces chercheurs, il faut que les personnes âgées mangent suffisamment, il faut varier leur menu. Deux légumes au lieu d’un. De leur côté, les chercheurs d’INRA ont mis en avant des molécules présentes dans de plusieurs fruits et légumes. Notamment, les fruits rouges et l’extrait de feuille d’olivier possèdent par exemple des molécules capables de jouer un rôle dans la prévention de l’ostéoporose. Il faudrait aussi combiner la vitamine A et les Omega 3.

Les chercheurs tentent de trouver l’alimentation adéquate pour que les seniors vivent longtemps en bonne santé.

Laisser un commentaire