Afghanistan: un nouveau président

Ashraf Ghani, le nouveau président afghan a pris ses fonctions lundi. La cérémonie d’investiture s’est déroulée au palais présidentiel de Kaboul.

Ce nouveau chef d’État a dû partager son pouvoir avec adversaire Abdullah, Abdullah qui a contesté la régularité des élections. Ce dernier est devenu « chef exécutif » du gouvernement, l’équivalent d’un poste de Premier Ministre, après un accord négocié.

Durant la cérémonie, dans son discours, Ashraf Ghani, a appelé les talibans et autres rebelles de cesser cette violence qui règne dans le pays et prendre part à une non-belligérance. « La sécurité est l’aspiration numéro un de notre peuple, nous sommes las de cette guerre. J’appelle les talibans et le (groupe insurgé) Hezb-i-Islami à se préparer à des négociations politiques», a dit le nouveau chef de l’Etat.La sécurité du Palais a été renforcée à cause de l’instabilité du Pays, néanmoins, elles n’ont pas empêché un kamikaze de faire exploser sa charge sur un barrage de sécurité aux alentours de l’aéroport, quelques minutes avant la prestation de serment. Sept personnes — quatre membres des forces de sécurité et trois passants — ont péri dans cet attentat, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Les deux coprésidents afghans sont issus de deux ethnies distinctes, mais ils vont devoir travailler ensemble pour l’intérêt de leur pays et de former un gouvernement d’unité nationale.

Laisser un commentaire