Bygmalion: suspension de Lavrilleux confirmée

La procédure d’exclusion du député européen sera déterminée par une commission spéciale composée de Marc Philippe Daubresse, de Thierry Solère et de Valérie Boyer.

La suspension du parti de Jérome Lavrilleux vient d’être confirmée à cause son implication dans l’affaire Bygmalion. Une commission spéciale déterminera le processus de son exclusion, selon une source UMP ce mardi 23 septembre.

Le député européen, ex-directeur du cabinet de Jean-François Copé à l’UMP recevra la notification de cette décision « prise jeudi dernier à l’unanimité» des membres de la commission de recours. Jérôme Lavrilleux a déjà fait opposition avant l’été, estimant que le bureau politique avait outrepassé ses droits. Le secrétaire général par intérim de l’UMP, Luc Chatel recevra également la décision de la commission des recours. La procédure d’exclusion sera dévoilée « dans un mois et demi à deux mois» par la commission spéciale. Si elle est en faveur à l’exclusion, la commission spéciale pour être temporaire ou définitive selon le procès Bygmalion. L’exclusion est contestable en justice.

Laisser un commentaire