La consommation abusive de sel tasse les poussées de sclérose en plaques

En réduisant leurs consommations de sels, un grand nombre de personnes pourront éviter l’évolution en masse des scléroses en plaques sur leurs peaux. Tel est d’avis des diététiciens et les dermatologues.

 

Si les patients adoptent cette précaution, ils peuvent lutter plus facilement contre la propagation de cette maladie auto-immune invalidante. Il est à savoir que sur neuf cas sur dix, cette pathologie évolue de manière surprenante si le patient ne réussit pas à trouver un traitement très efficace. Avec cette nouvelle découverte, les choses devraient donc changer pour les années à venir.

 

C’est le Pr Mauricio Farez et ses collègues de l’Institut de recherche en neurologie de Buenos Aires qui ont mené cette étude. Ils ont aussi travaillé en collaboration avec le Pr Francisco Quintana d’Harvard. L’étude a duré deux ans, et il consistait à faire le suivi de l’évolution de la maladie chez 70 personnes atteintes de SEP en fonction de leurs consommations en sel.

Laisser un commentaire