En Inde, un photographe de mode accusé d’exploiter la violence sexuelle

Une campagne publicitaire du photographe de mode Raj Shetye devient le centre de la discussion en Inde. Malgré les mesures prises par le gouvernement, la médiatisation croissante de la publicité ne cesse d’avoir des effets négatifs chez les internautes.

L’impact de l’œuvre du photographe montre que la violence sexuelle faite aux femmes reste un sujet extrêmement sensible en Inde. Pour Raj Shetye, même si son travail reflète quelques images « sexuelles », contrairement à ce que pense la population, il n’avait pas du tout l’intention de rappeler au monde le fameux viol de l’année 2012.Pour le photographe, lors de la conception de cette publicité, l’objectif était unique. Il voulait seulement montrer que les femmes indiennes ont déjà une place importante dans la communauté.

En tout cas, avec ou sans ce type de cliché de promotion, toutes les dix-huit heures, dans la seule ville de New Delhi, une femme est victime de viol.

Laisser un commentaire