Après Facebook, Max Schrems entame une action judiciaire mondiale

D’après le jeune avocat, près de17 000 personne ont déjà rejoint sa plainte contre la filiale irlandaise du réseau social qu’il a déposé auprès du tribunal de commerce de Vienne.

Cette guerre est loin d’être terminée, car l’avocat est déterminé à déclarer la guerre au réseau social plus exactement à la filiale irlandaise du réseau social. Selon lui, le réseau aurait violé sa vie privée, et il compte s’attaquer à la politique de confidentialité du réseau qui serait « non conforme à la législation européenne », le « graph search », l’analyse du comportement des utilisateurs et le transfert non autorisé des données d’utilisateurs à des applications tierces.

Max Schrems a mis en ligne un formulaire pour inciter les utilisateurs à rejoindre sa plainte. D’après ses affirmations, près de 17 000 personnes ont déjà rejoint sa plainte depuis la mise en ligne du formulaire. La mobilisation ne concerne pas les internautes du Canada et des États-Unis.

Laisser un commentaire