Le virus Ebola a touché un médecin américain au Libéria

Le Sierra Leone est en Etat d’alerte, il constitue le premier cas officiel. Un médecin américain responsable de soin des fièvres d’Ebola dans les pays de l’Afrique de l’Ouest a été frappé par la fièvre au Libéria, d’après les annonces de l’organisation humaniaite où il travaillait.

Samaritan’s Purse est une association caritative chrétienne. Elle avait été mise en quarantaine au milieu du centre du traitement contre l’Ebola, à l’hôpital ELWA de Monrovia. « Le Dr Brantly est marié et a deux enfants » a confirmé l’organisation dans le communiqué sur son site internet samedi 26 juillet dernier.

Médecin en chef de chez Samaritan’s Purse en charge de la gestion de l’Ebola au Libéria. Malgré ce drame, l’organisation continue encore de s’occuper des cas des victimes de l’Ebola en collaboration avec les autorités sanitaires libériennes. Freetown a été confirmé comme étant le premier cas confirmé de l’épidémie avec plus de 200 morts d’après les sources officielles.

Laisser un commentaire