Des Indiens « isolés » découvrent la civilisation

Ce groupe n’a jamais été en contact avec un monde autre que la forêt de l’Amazonie. Le groupe d’Indien aurait entrée en contact pacifique avec des Indiens Ashaninkas au Nord du Brésil, pour fuir les attaques au Pérou.

Le contact qui s’est faite sur les berges du fleuve Envira était diffusé en vidéo par le Département des Affaires indigènes du Brésil. Le vidéo affiche un Ashaninka en short remettant une bannane à deux Indiens « isolés » nus, munis d’arcs et de flèches. « La vidéo est une des scènes enregistrées au moment où les Indiens « isolés » entrent en contact avec l’équipe de la Funai et les Ashininkas. C’était au second jour du contact, le 30 juin » déclare Carlos Travassos, le directeur du département des Indiens « isolés » de la Funai cité.

Selon les informations, ce groupe d’Indien appartenant au groupe linguistique « pano » serait partie de Pérou pour éviter les pressions des bûcherons clandestins et des trafiquants de drogue sur leurs terres. Ils seraient parties pour trouver  des armes et d’alliés. « Ils ont raconté avoir été attaqués par des non indigènes et beaucoup sont morts après avoir attrapé la grippe et la diphtérie » déclare José Correia, un indigène Jaminawa.

Le Survival International a défini l’information comme « extrêmement préoccupante » puisque des tribus ont été décimées par des épidémies de grippe, et que l’Amazonie est la seule zone où l’on peut encore rencontrer de tribus isolées. Selon la Funai, la forêt abrite près de 77 tribus actuellement.

Laisser un commentaire