Un nouveau septennat pour Bachar Al Assad

Bachar Al Assad est prêt pour un septennat après sa victoire lors des élections du mois dernier. Une victoire que l’opposition considère comme « un simulacre de démocratie ».

Bachar Al Assad est monté au pouvoir en 2000 après la mort de son père. De nature calme et rassurée, il s’est souvent confronté aux pays occidentaux et à la monarchie du Golfe qui ravitaille les groupes rebelles depuis 2011.

« Nous constaterons bientôt que les États arabes, ceux de la région et les États occidentaux qui ont soutenu le terrorisme paieront en prix élevé » déclare Bachar Al Assad pendant la cérémonie « d’investiture »  au palais présidentiel de Damas.  « Nous n’allons pas cesser de combattre le terrorisme et de le frapper où qu’il se trouve jusqu’à ce que nous ayons rétabli la sécurité partout en Syrie » continue-t-il. Malgré les demandes des pays occidentaux de se retirer, soutenu par l’Iran et la Russie, il est resté sur sa position et continue la guerre civile faisant déjà 170 000 morts.

Laisser un commentaire