Le facteur tue son chien, elle reçoit un timbre de la Poste

Tout a commencé quand le facteur en voiture n’a pas vu Fever, un Berger australien de 4ans, allongé à côté de la boîte aux lettres. Sans faire exprès, l’employé de la Poste tue la pauvre bête en roulant dessus. En prévenant la propriétaire, Sarah, la tension monte et les passants doivent les séparer pour éviter la bagarre.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Un ami de Sarah décide quant à lui d’écrire à la Poste pour leur expliquer la situation. Par retour de courrier, la Poste et le facteur s’excusent d’avoir causé du tort à Sarah et promettent de faire amende honorable avec un « bon de dédommagement ». Un bon qui sera reçu quelques jours plus tard et qui s’avèrera être… un timbre, d’une valeur de 0,66 euro.

La Poste a tout de même expliqué, dans une ultime lettre, qu’il s’agissait d’une erreur de son service client et non d’une provocation et qu’un autre dédommagement allait être envoyé.

Crédits photo : La Poste

Laisser un commentaire