Un cessé le feu exclus par le Hamas

Les raids israéliens ne cessent de continuer sur Gaza bien qu’une discussion sur un « cesser le feu » est abordé. Depuis le début des raids, près de 200 morts sont enregistrés. La majorité des victimes sont des femmes et des enfants.

Après une semaine de réplique israélienne, le Caire propose une trêve entre l’Israël et le mouvement palestinien, une décision que les États-Unis soutiennent. Bien qu’un médiateur existe entre les deux parties en 2012, stopper les attaques semble à ce jour assez difficile.

D’un coté, l’Israël étudie un éventuel arrêté de feu. D’autre part, le Hamas n’est pas favorable à une trêve sans la dissolution du blocus de Gaza et la libération de plusieurs soldats palestiniens. Selon Fawzi Barhoum, un cessez-le-feu sans un accord est exclu. Toujours selon ce personnage politique, pour mettre fin à cette guerre, une négociation s’impose et sans cet accord le conflit israélo-palestinien risque de s’étendre jusqu’à la frontière israélienne.

Laisser un commentaire