La majeure partie des Français souhaitent un changement à l’UMP

logo_UMP_400x400L’UMP est dans l’obligation d’effectuer quelques changements si elle veut survivre à cette crise. C’est le résultat du sondage que BVA a effectué pur ITélé.

À quelques mois du congrès pour l’élection du nouveau président. Le parcours que l’UMP doit effectuer est immense surtout avec les révélations de l’affaire Bygmalion qui ne cesse de mettre de l’ombre sur sa réussite. Ainsi, 61 % de la droite veulent un changement radical,  79 % les électeurs de l’UMP souhaitent également ce changement. 29 % et 15 % d’entre eux désirent même une dissolution complète.

La direction provisoire a également demandé à faire un audit sur la situation. Le résultat de cet audit devrait être publié le 8 juillet. Ce qui est important c’est que l’UMP tourne la page. « Notre famille doit changer d’époque » déclare Luc Chatel, le secrétaire général par intérim. François Filon a également soulevé une « rupture radicale », alors que Bruno le Maire n’a cessé d’amadouer les Français pour « un projet de renouveau » et « un changement profond de gouvernance ».

Laisser un commentaire